Indemnités de fonction des Elus carolomacériens - La beuquette au secours d'un Adjoint

Publié le par modem08

En couverture du journal l’Ardennais du vendredi 9 janvier, la beuquette se dit écoeurée par « la campagne calomnieuse dont fut victime le chevalier La Paillette, premier adjoint de notre chef-lieu. Afin de l’indemniser du fait qu’il abandonnait ses fonctions d’enseignant pour se consacrer à plein-temps à sa mairie, la municipalité de Charlestown décida de lui attribuer, chaque mois, une compensation financière. Rien d’illégal à cela. Un groupuscule d’opposants trouva là de quoi assouvir sa soif de revanche en lançant des tracts odieux dans la bataille électorale des municipales. Quand on sait avec quel dévouement, quelle abnégation, quelle intégrité le Chevalier La Paillette agit pour le bien de sa ville, le faire passer pour un voleur et un profiteur, quelle honte ! De quoi vous écoeurer à jamais de la politique ».

Dans l'ignorance du tract en question et ne sachant de qui il émane, peut-être était‑il critiquable. Certes, il n’y a rien d’illégal dans le versement de ce que les textes nomment improprement les « indemnités de fonction », car elles peuvent correspondre à un bon, voire un très bon salaire. Encore eut-il donc fallu préciser que le montant brut de cette « indemnité » est passé de 2 563 € à 5 986 € par mois (sommes arrondies à l’euro le plus proche - délibérations du Conseil municipal des 28 mars 2008 et 7 juillet 2008). Il n’y a très probablement pas un seul salaire d’employé municipal qui atteigne ce niveau pas même dans l’encadrement supérieur et, nous ne parlerons pas des salaires dans le privé. A croire que seuls les élus assurent la plus grande partie du travail au sein de notre Ville et que les agents communaux sont loin d’en faire autant.

Bref, l’essentiel n’est pas là. Mais, que la beuquette et donc la presse locale d’une certaine manière, encense de façon aussi laudative et déculpabilise à ce point un élu, cela est pour le moins surprenant. Rapprochant cette démarche du sondage publié à la une du quotidien durant la campagne des municipales, sondage qui donnait la liste sortante comme quasiment élue avant même le scrutin, on est en droit de se poser la question de l’indépendance de la presse locale. Et après cela, d’aucuns peuvent-ils encore honnêtement s’élever, au plan national, contre la connivence entre le pouvoir présidentiel et la presse nationale dans notre Pays, au demeurant tout aussi critiquable.

C’est à vous dégoûter d’être abonné à L’Ardennais.

Maintenant, trêve de palabres, soyons transparent et pour ce faire voici ci-après, le montant brut (valeur au 1er. mars 2008 du point indiciaire des traitements et rémunérations de la fonction publique) des indemnités de fonction perçues par les élus municipaux de Charleville-Mézières, étant précisé que le montant net ne peut-être indiqué précisément, étant donné qu’il dépend des options obligatoires ou choisies par chaque élu en fonction de sa situation individuelle (prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu ou non, prélèvements sociaux applicables ou non). Seules les cotisations retraites pourraient être calculées précisément, ce qui ne présenterait, en l'occurrence, aucun intérêt eu égard aux deux inconnues précitées.

Qualité                      Taux              Montant brut  Nombre    Enveloppe

                                  voté                  mensuel        d'élus      annuelle

Maire                      172,5%              6 453,67            1        77 444,00

1er. Adjoint             160,0%              5 986,01          17        71 832,11

2ème. Adjoint            48,0%              1 795,80                      21 549,63

3ème. Adjoint             idem               1 795,80                       21 549,63

4ème. Adjoint             idem               1 795,80                       21 549,63    

5ème. Adjoint             idem               1 795,80                       21 549,63   

6ème. Adjoint             idem               1 795,80                       21 549,63  

7ème. Adjoint             idem               1 795,80                       21 549,63

8ème. Adjoint             idem               1 795,80                       21 549,63

9ème. Adjoint             idem               1 795,80                       21 549,63

10ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63

11ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63 

12ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63

13ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63

14ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63 

15ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63

16ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63 

17ème. Adjoint           idem               1 795,80                       21 549,63

Conseil. délégué     13,5%                   505,07            2          6 060,83 

Conseil. délégué       idem                   505,07                         6 060,83 

Conseil.municip.      6,0%                  224,48            25          2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70  

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70  

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70  

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70  

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70 

Conseil.municip.      idem                  224,48                           2 693,70  
 
    
TOTAL            
1 277,5%

      TOTAL MENSUEL :           47 794,62 €
 

                                              TOTAL ANNUEL :            573 535,44 €
En termes de coût, il convient d'ajouter les charges patronales.


                            

Publié dans Collectivités locales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ludovic 02/02/2009 19:39

le premier chef de cabinet de C. LEDOUX,
MR DRUART était journaliste à l'Ardennais.
N'est ce pas curieux ??