Parlementaires soulagés - Citoyens bluffés. Vive les vacances !

Publié le par modem08

A la sortie du Congrès de Versailles, selon la journaliste d’Antenne 2, la principale préoccupation de nos parlementaires était de s’interroger sur les promotions ministérielles attendues lors de l’imminent remaniement ministériel annoncé depuis plusieurs jours. C’est dire si le discours qui venait d’être prononcé avait suscité leur intérêt.

        Après avoir dépensé
plusieurs dizaines de milliers d’euros à la seule « gloire » présidentielle au mépris de la démocratie, mais hélas le fait est désormais constitutionnel, voici de nouveaux ministres et secrétaires d’Etat dans un scénario de méritocratie ou de pseudo ouverture avec Frédéric Mitterrand, Michel Mercier, Nora Berra… consécutivement à un remaniement ministériel qui ne s’imposait pas puisqu’il était simplement nécessaire de remplacer les ministres élus députés européens.

Et Brice Hortefeux qui, enfin parvient au faîte de ses espérances. Je ne peux m’empêcher de le citer pour l’avoir entendu en 2005, alors qu’il était Ministre délégué aux Collectivités territoriales, lors du congrès national annuel des Directeur généraux des Collectivités territoriales qui se sont satisfaits de sa seule présence car le discours fut pour ma part insultant.

Imaginez devant un aréopage de 500 dirigeants et cadres territoriaux de toute la France métropolitaine et d’Outre-mer, tenir des propos qui procèdent d’un cours d’instruction civique dispensé à des élèves de l’enseignement primaire, cela relève purement et simplement de l’affront. Je fus l’un des rares participants à quitter la salle d’autant plus aisément d’ailleurs, que j’avais d’autres chats à fouetter en tant que membre du comité d’organisation de ce congrès. Le voilà ministre de l’Intérieur…

Pensez donc ! Rien que des satisfecit et du débauchage d’ambitieux en quête de notoriété sans grand pouvoir puisqu’il est concentré. Alors tout cela pour ça, comme on dit ? Qu’est-ce que cela va changer ? Rien ? Si !

Pensez à la communication ! La « com » toujours la « com » !

Juste avant le début des vacances d’été, l’occasion était trop belle, impossible d’y résister. Le congrès et le remaniement ministériel ; les parlementaires sont soulagés de leurs interrogations, libérés, prêts pour le traditionnel repos estival.

Voilà bien deux sujets sans perspective fondamentale si ce ne sont que quelques annonces peu encourageantes - histoire de préparer le passage des pilules - eu égard à la soi-disant anticipation de la sortie de la crise dont nul ne connaît ni le moment, ni l’issue comme cela fut d’ailleurs indiqué expressément dans le discours au Congrès. Mais ces sujets alimenteront les conversations sur les plages ou ailleurs. Ainsi, il est possible de se mettre en vacance de pouvoir tout en continuant à occuper l’esprit des citoyens bluffés, en attendant septembre pour réinvestir la scène médiatique.

Comme pour les directeurs territoriaux en leur congrès de 2005, avec les citoyens, le pire c’est que ça fonctionne. Alors, vive les vacances que je souhaite bonnes à toutes et à tous !

                                                                          Michel TONON

                                                                        MoDem Ardennes

 

Publié dans Politique générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Joëlle 26/06/2009 12:23

En espérant que les vacances seront le temps de la réflexion, de nombreux problèmes doivent trouver solutions pour continuer "positivement" le chemin.
Bonnes vacances