Des voeux pour 2013

Publié le par modem08

7451p

 

Dans l’ambiance générale morose et pessimiste, il peut sembler utopique d’adresser des vœux pour cette année qui s’annonce. Pourtant, je souhaite détailler les vœux que je forme avec beaucoup d’optimisme pour 2013. Il n’y a aucune hiérarchie entre ces vœux, car ils relèvent de sujets différents.

 

-        Je souhaite que nos élus nationaux aient enfin l’inspiration du bien commun et acceptent de se rencontrer, sans esprit partisan, pour mener une politique d’union nationale. Cela implique que la gauche sorte de ses idées archaïques de lutte des classes et que la droite sorte de son obsession de favoriser les riches au détriment des pauvres. Il ne doit y avoir qu’une priorité : la lutte contre le chômage avec un souci de justice sociale et fiscale pour parvenir à un effort collectif accepté et partagé. Le chômage est le pire fléau d’une société et de ses jeunes en premier.

 

-        Je souhaite que les leaders européens comprennent le besoin urgent de relancer la machine Europe, ce qui implique une démarche fédéraliste dans les domaines de l’économie, de la défense et de la politique étrangère. Cela induit aussi une réduction des écarts dans les politiques fiscales. L’Irlande doit cesser de faire du dumping fiscal pour les entreprises. Le Luxembourg doit accepter la transparence bancaire pour quitter le club des paradis fiscaux. La Belgique doit faire en sorte d’avoir une politique fiscale en cohérence avec celle de ses voisins. La France doit cesser ses excès dogmatiques. Je souhaite aussi que Berlusconi soit éjecté définitivement de la scène politique italienne et européenne, tant il incarne la corruption et la décadence du pouvoir et de l’argent.

 

-        Je souhaite qu’Obama parvienne à convaincre les élus républicains de la nécessité de répartir les efforts entre tous les américains en proportion de leurs capacités financières, et qu’il engage avec les démocrates une réduction des dépenses publiques.

 

-        Je souhaite que les élections en Israël soient gagnées par des modérés et que cesse immédiatement l’occupation des territoires palestiniens par des colons israéliens.

 

-        Je souhaite que les responsables politiques et économiques ardennais entendent enfin l’appel à l’unité pour sauver ce département qu’ils ont contribué, tous, à faire sombrer dans la pauvreté. La corruption pourrit notre département depuis des décennies et le mène à sa perte. Il faut oser casser l’omerta et dire la vérité aux ardennais sur la gestion catastrophique de leurs leaders de tous bords. Je souhaite qu’une nouvelle génération d’élus, honnêtes et libérés des intérêts de clans, se lève et suscite une véritable union sacrée dans une transparence totale. Il lui faudra  rechercher des emplois diversifiés, soutenir l’esprit d’entreprise et exiger une mobilisation collective contre tous les abus et les privilèges.

 

-        Je souhaite que les jeunes de moins de 25 ans, seuls, sans travail, et parfois sans famille, puissent être intégrés dans notre société. Cela suppose un logement stable et une aide minimum leur permettant de se nourrir et de trouver leur équilibre.

 

-        Je souhaite que tous les défenseurs des valeurs fondamentales de la famille, cellule de base de toute société, se rassemblent nombreux le 13 janvier pour faire entendre la voix du bon sens face au projet de loi sur le mariage pour tous, l’adoption et la  procréation médicale assistée. Autant il faut lutter contre l’homophobie, autant il faut respecter le principe de la nature, à savoir que l’enfant a un père et une mère.

 

-        Je souhaite que la négociation sur le travail trouve une conclusion positive grâce à un vrai souci du bien commun des partenaires sociaux. La démocratie sociale doit être renforcée et respectée.  Les propositions sages, mais courageuses, de la CFDT me semblent devoir être entendues.

 

-        Je souhaite que les intégrismes de toute nature, sources d’exclusion, de terrorisme et de discrimination envers les femmes, soient combattus par la communauté internationale avec la ferme volonté de les éradiquer.

 

-        Je souhaite que les dictateurs de toute nature, à commencer par Bachar El-Assad, soient chassés du pouvoir, et que les réfugiés puissent rentrer chez eux en toute sécurité. C’est un droit fondamental pour chaque être humain de pouvoir vivre en sécurité dans son pays, quelle que soit sa race, sa religion ou son sexe.

 

             Je souhaite enfin à chacun de vous de garder intacte sa capacité de se réjouir, de s’émerveiller et de s’enrichir du contact avec les autres. C’est, selon des psychiatres, un des moyens de garder une bonne santé et d’améliorer sa longévité.

 

            J’adresse à chacun de vous mes vœux chaleureux  pour 2013.

  

       Jacques JEANTEUR

Publié dans Politique générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel 28/01/2013 13:33

Le pessimisme étant à mes yeux synonyme de défaitisme, je ne vois qu'une citation qui s'impose après ces voeux et, que j'emprunte à l'un de mes collègues de la Région Champagne-Ardenne que je ne
nommerai pas, par respect pour sa modestie :

« Le pessimiste se condamne à être spectateur »

Goethe