Régionales à Charleville-Mézières – Une conférence de presse de haute tenue.

Publié le par modem08

CLOTURE MGP

Comme cela a été annoncé précédemment sur notre site, la conférence de presse de la Liste MoDem pour la Champagne-Ardenne en vue des prochaines élections régionales, s’est tenue ce mercredi 17 février, place Ducale dans l’agréable salle intérieure du Garden Ice Café où la direction avait accepté de nous accueillir ; ce dont elle fut d’ailleurs sincèrement remerciée.

Autour de Marie Grateaux-Paillard, notre tête de liste régionale, avaient pris place à la table, Jérôme Barré et Isabelle Fairy, respectivement tête et seconde de liste des Ardennes ainsi que Jacques Jeanteur, Conseiller régional sortant, qui, avec la sincérité et le franc-parler qu’on lui connaît, n’a pas manqué de faire profiter l’assistance de sa connaissance approfondie des problèmes de notre Région et, de sa longue expérience au sein de l’Assemblée régionale Champardennaise. Cette liberté de parole et surtout de pensée que revendique le MoDem est d’ailleurs très probablement, l’explication à sa longévité politique sur laquelle d’aucuns s’interrogent encore aujourd’hui, sans l’avoir jamais comprise. A l’heure de sa retraite politique, c’est probablement le meilleur hommage que l’on puisse lui rendre, sachant que retraite du pouvoir politique ne signifie en aucun cas absence de réflexion, de proposition, de soutien et d’expression, ne serait-ce qu’en tant que simple citoyen comme il l’a déjà lui-même publiquement déclaré, n’en déplaise à ses nombreux détracteurs.

Les journalistes et les participants ont pu assister à une démonstration de politique constructive tel que cela devrait toujours être le cas, sans aucune forme de critique démesurée, de vindicte et a fortiori d’attaque à l’égard de qui que ce soit. Tous, absolument tous les sujets abordés furent axés sur les problèmes de la Région Champagne-Ardenne et les moyens de les résoudre. En effet, sans pour autant céder au politiquement correct, ce fut une illustration des différents points du programme électoral de la Liste « Osons, Ensemble, pour la Champagne-Ardenne », s’appuyant sur une analyse objective et réfléchie dégageant des solutions concrètes pour l’avenir de notre Région.

Qu’il s’agisse de l’enseignement notamment supérieur mais pas seulement car tout est lié, de la formation continue, de l’environnement, de l’économie en général, de l’agriculture et de l’industrie en particulier etc… tous les sujets furent évoqués dans leur dimension globale, sans en privilégier l’un par rapport à l’autre, puisqu’en tout état de cause, ils sont complémentaires et souvent interférents, évitant ainsi de sombrer dans le tout social comme le font certains ou, dans le tout économique comme le pratique d’autres. L’accent ayant été mis, exemples concrets à l’appui, sur les ratés et les rendez-vous manqués du passé, causés par les dissensions politiques internes à notre Région, Marie Grafteaux-Paillard a d’emblée positionné sa liste dans une dynamique positive exempte de toute contingence idéologique, dans la droite ligne du MoDem et conformément à l’esprit qui anime tout démocrate digne de ce nom.

Évidemment, comme l’a sous-entendu une judicieuse question du journaliste du Journal L’Ardennais, nombre des solutions proposées demeurent suspendues à la réforme des collectivités locales actuellement en discussion. Si elle est adoptée en l’état, cette réforme limitera le champ d’action des régions par la suppression de la clause de compétence générale et leurs moyens pécuniaires, en leur supprimant la possibilité de lever l’impôt, les obligeant par là même à intervenir exclusivement au moyen des dotations financières étatiques ; ce qui est la négation même de toute décentralisation. En outre, le système électoral qui accompagnera cette réforme mettra à mal la démocratie et plus particulièrement le principe de parité entre femmes et hommes sur les listes de candidats.

Reposant sur l’analyse fondamentale des sujets pour en déterminer les véritables causes sans les confondre avec les conséquences - ce qui est rare en politique, tant est grande la fâcheuse habitude d’éluder les vrais problèmes en insistant seulement sur le constat -, partant de présenter des propositions concrètes, sérieuses et efficaces, c’est bien la montée d’une nouvelle génération qui s’est affirmée pour, d’une part, rassembler sans esprit partisan les forces vives de notre Région, d’autre part, aborder les problèmes dans leurs dimensions corrélatives et non pas sectorielles, ce qui n’est pas non plus très fréquent en politique.

Nul ne pouvait sortir de cette conférence de presse sans mesurer le sérieux, l’étendue et la profondeur de la réflexion et des propositions du projet du MoDem pour la Région Champagne-Ardenne.

                                                                                 Michel TONON

                                                                               MoDem Ardennes

Publié dans Politique générale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Michel 19/02/2010 14:55


Certes, les précédents commentaires sont lucides. Néanmoins, je persiste dans ma philosophie, ce n’est pas parce que d’autres ne sont ni gentils, ni courtois qu’il convient d’agir de même. Ne
souhaitons-nous pas pratiquer la politique autrement ?

Quant aux médias, leur rôle n’est pas de porter notre message, ils sont sur un autre registre et c’est normal. Il faut simplement espérer qu’ils soient le plus objectif possible conformément à la
déontologie du journalisme et, qu’ils développent le souci de l’exactitude. Un jour peut-être, réussiront-ils à faire comprendre largement que nous avons vocation à rassembler et non pas à nous
rallier, aussi long et difficile que soit le chemin.


Joëlle 19/02/2010 10:38


Ne comptons pas trop sur les médias pour porter notre message.
Que chacun de nous porte ce message, en sachant le chemin difficile.
Pensons à nos jeunes, les décisions d'aujourd'hui concernent leur avenir.
A lire également : citoyenne et engagee le blog de marie pierre barriere lallement, pour selon moi, son authenticité.
N'imitons pas les autres, nous sommes tous différents.


Jéb08 19/02/2010 08:59


Belle synthèse. Bon article.
Merci !
Malheueusement , au fond de moi même, je ne suis pas sûr qu'avoir un discours objectif et être soucieux sincèrement des Champardennais soit correctement récompensé et entendu. Au regard de la
première question d'un des journalistes " que ferez vous au 2eme tour ?", on voit là tout l'intérêt du ddébat par ceux qui peuvent porter le message.
Enfin je ne pense pas non plus qu'être gentil et courtois avec nos adversaires leur permmette de s'abstenir sur notre compte.


Joëlle 17/02/2010 21:10


Merci Michel pour ce compte rendu.